Xavier Leclercq

Xavier Leclercq nous a quittés ce 18 décembre, à l’âge de 85 ans, et c’est le coeur serré que je vous écris ces quelques mots.

C’est un grand homme des achats qui s’en va. Vous êtes nombreux à avoir croisé sa route, et à en garder un souvenir indélébile : Xavier ne laissait personne indifférent !

Lorsque j’ai fait la connaissance de Xavier en 2007, j’ai découvert un homme intense, vif et passionné. A l’âge où la plupart de ses contemporains jouissent paisiblement de leur retraite, il n’avait de cesse de créer, développer, faire fructifier et transmettre. Quand on a connu la flamme qui l’animait, il est difficile de croire qu’elle s’est désormais éteinte.

Avant de verser dans les achats, Xavier a sans doute été ce “Vendeur, dernier homme libre” qu’il décrivait avec lyrisme dans son célèbre recueil “Acheteur-vendeur, une relation érotique“. Je l’ai toujours connu conquérant, engagé, athlétique, impatient  : un homme d’action.

Un homme libre également, à la pensée aiguisée et volontiers provocante : Xavier prenait plaisir au contre-pied, à décaper pour mieux faire adhérer, à désarçonner juste ce qu’il faut pour ouvrir et nourrir l’échange, sachant remettre en selle son interlocuteur pour prolonger la joute.

Lecteur passionné, amoureux des belles lettres, Xavier savourait autant “l’or des mots” que la truculence d’un San Antonio. A n’en pas douter, il était fasciné par notre humanité, cette matière humaine, trop humaine…

C’est cette fibre qui constitue la trame de l’oeuvre qu’il nous laisse en héritage. Dans chacun de ses livres, en toile de fond des outils et méthodes pour acheter mieux que vos concurrents ou de gestion stratégique de la concurrence en temps de crise, il y a la complexité des caractères, le jeu des tempéraments, le choc de l’Eros et de la Psyché. Un regard aussi rare qu’intemporel dans la littérature professionnelle, qui mérite d’être perpétué.

Xavier LeclercqXavier laisse aux achats et plus largement au monde du business la finesse et le pétillant de son oeil aguerri, le piquant de sa plume qui aiguillonne, l’exigence qui permet d’obtenir, le plaisir qui active, la générosité qui fait grandir.

Merci Xavier d’avoir rendu la vie un peu plus XL !

 
Ce contenu a été publié dans Hommage, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à Xavier Leclercq

  1. Ping : Revue de presse achats – Décembre 2020 | Le blog des professionnels des achats

Laisser un commentaire